Accueil

 

Le Moyen Âge

Le Moyen Âge (2)

Charlemagne

Le Moyen Âge (476-1453)

La Féodalité

Caratéristiques

La religion au XIIe siècle

Les clercs

L'Église

Les Hommes d'Église

Les Guerriers

Les Paysans

La Chevalerie

Caractéristiques

Caractéristiques (2)

La Courtoisie (2)

La Courtoisie

La littérature

La littérature (2)

Chanson de geste

Chanson de geste (2)

Chanson de Roland

Caractéristiques

Le Roman

Chrétien de Troyes

Chrétien de Troyes (2)

Caractéristiques

Romans (2)

Textes médiévaux célèbres

Romans (4)

Romans (3)

Romans (5)

Poésie

Théâtre

La Renaissance 

Le XVIIe siècle

Le XVIIIe siècle

Le XIXe siècle

Le XXe siècle


Théorie littéraire

Analyses

Blogue

Courriel

© 2000-2018 Josée Larochelle, Edwin Rossbach
Le courant épique :
  • présente des caractères stéréotypés : monde divisé entre le bien et le mal, qui s’opposent ;
  • évoque des temps où se déploie une énergie conquérante (mais apparaît plusieurs siècles après – jamais contemporain de l’événement) ;
  • se lie à une société féodale ;
  • a un caractère fortement national ;
  • présente une galerie de conduites exemplaires ;
  • interprète l’événement par le mythe.
La chanson de geste est l’incarnation française du poème épique.
  • Elle est écrite en vers, divisés en laisses.
  • Elle est toujours plus ou moins liée à Charlemagne.
  • Elle valorise la vie militaire par :
    • l’apologie de la force physique, des exploits ;
    • l’apologie de la bravoure, de la hardiesse ;
    • l’apologie de la loyauté au suzerain ;
    • une condamnation parallèle du félon, de l’Infidèle
  • Elle développe peu la psychologie des personnages.

Anthologie et Courants épique et courtois, Cégep de Lévis-Lauzon, 1995.




Charlemagne retrouve le corps de Roland