Accueil

 

Le Moyen Âge

La Renaissance 

La Renaissance (1453-1600)

La Renaissance

L’Esprit de la Renaissance

De l’Église décadente...

… à la Réforme

L'Humanisme

L'écrivain de la Renaissance

L'Humanisme (2)

La poésie renaissante

La poésie renaissante (2)

Naissance de l’essai

Les grands auteurs

Les grands auteurs (2)

Les grands auteurs (3)

L’art renaissant

L’art renaissant (2)

Les grands artistes

Leonard de Vinci

Leonard de Vinci (2)

Leonard de Vinci(3)

Leonard de Vinci(4)

Michel-Ange

Michel-Ange (2)

Raphaël

Titien

Les Clouet

Le Caravage

Le Caravage (2)

Le XVIIe siècle

Le XVIIIe siècle

Le XIXe siècle

Le XXe siècle


Théorie littéraire

Analyses

Blogue

Courriel

© 2000-2018 Josée Larochelle, Edwin Rossbach

L’école d’Athènes, par Raphaël

La Renaissance est un vaste mouvement culturel, un essor intellectuel provoqué par le retour aux idées et à l’art antiques gréco-latins, que l’on discerne déjà en Italie au XIVe siècle. En fait, on abandonne explicitement les valeurs médiévales, liées à la féodalité, et on tente de faire renaître les valeurs de l’Antiquité dans la civilisation européenne. Les hommes de la Renaissance ont une ferme volonté de faire revivre la culture antique sous tous ses aspects – avant tout par l’art, puisque l’aspect artistique est perçu comme un moteur de progrès pour l’humanité –, ce qui se traduit surtout par un retour aux canons artistiques et aux thèmes gréco-latins. L’homme a une conscience aiguë et nouvelle du rapport que l’art entretient avec son époque et celles qui l’ont précédée, c’est pourquoi la production artistique est au centre de cette « résurrection ».