It is easy to judge whether the clockwork of a manual mechanical rolex replica watch is full or not. Turn the watch replica rolex crown clockwise until it is twisted and the clockwork is full. Don't screw it hard. If you use too much force, it may cause the watch to break. If the manual mechanical rolex replica watches stops, the upper part of the upper part of the omega replica watch needs to be turned about 25-40 times lower than the crown of the watch.
Histoire de la littérature française des origines à nos jours

Accueil

 

Le Moyen Âge

La Renaissance 

Le XVIIe siècle

Histoire et civilisation

Le XVIIe siècle (1601-1700)

Histoire et civilisation (2)

Histoire et civilisation (3)

Histoire et civilisation (4)

Histoire et civilisation (5)

Les mœurs du XVIIe siècle

L’honnête homme

L’honnête homme (2)

Le libertinage

Le libertinage (2)

Descartes et la raison

Le Jansénisme

Le Jansénisme2

Pascal et le Jansénisme

Pascal et le Jansénisme (2)

La préciosité

La préciosité (2)

La préciosité (3)

Les Salons littéraires

Les Salons littéraires (2)

Les Salons littéraires (3)

Les Salons littéraires (4)

Les Salons littéraires (5)

Les Peintres des mœurs

La Rochefoucauld

La Bruyère

Le classicisme

Caractéristiques

Le théâtre au XVIIe siècle

Le théâtre au XVIIe siècle (3)

Le théâtre au XVIIe siècle (4)

Le théâtre au XVIIe siècle (2)

La tragédie classique

Les Grands Auteurs

Les Grands Auteurs (2)

La comédie classique

Molière

Molière (2)

Molière (3)

L'art au XVIIe siècle

Georges Dumesnil de la Tour

Nicolas Poussin

Pierre-Paul Rubens

Diego Velázquez

Rembrandt

Johannes Vermeer

La science (Newton)

Le XVIIIe siècle

Le XIXe siècle

Le XXe siècle


Théorie littéraire

Analyses

Blogue

Courriel

© 2000-2018 Josée Larochelle, Edwin Rossbach

Après les guerres de religion de la fin du XVIe siècle, les hommes aspirent à un ordre rationnel et stable. C’est ainsi qu’à son avènement (en 1598), Henri IV (1553-1610) signa l’édit de Nantes, traité garantissant la liberté de culte aux protestants, le droit de posséder des armes et des places fortes. Bien sûr, l’hostilité des extrémistes catholiques et protestants ne désarme pas, mais la France s’apaise. Après avoir restauré la paix intérieure, Henri IV, avec l’aide de ses ministres, travaille au rétablissement de la prospérité économique de son royaume. Il agrandit aussi le territoire, en annexant, entre autres, une partie de la Savoie, l’Auvergne et le Limousin. Toutefois, le fanatisme religieux n’est pas mort : en 1610, Ravaillac assassine Henri IV et montre par là que certains catholiques n’ont jamais pardonné au roi la signature de l’édit de Nantes.

À la mort d’Henri IV, son fils, Louis XIII (1601-1643) n’a que neuf ans. C’est donc Marie de Médicis, sa mère, seconde épouse du défunt roi, qui régente le royaume. Cette régence affaiblit le pouvoir royal, ce qui crée une situation propice au désordre : des épisodes sanglants se succèdent.

En 1617, après avoir fait assassiner Concini, favori de la reine mère qui l’écartait du pouvoir, Louis devient réellement roi de France. La querelle entre Marie de Médicis et son fils durera jusqu’à qu’ils soient réconciliés par le cardinal de Richelieu, qui aura beaucoup d’ascendant sur le roi. C’est d’ailleurs sous l’impulsion du cardinal que reprendra l’entreprise de consolidation de monarchie et l’effort d’unification de la France.




Henri IV, école française du XVIe siècle