Accueil

 

Le Moyen Âge

La Renaissance 

Le XVIIe siècle

Le XVIIIe siècle

Le XIXe siècle

Le XIXe siècle (1801-1900)

Une politique tourmentée

Napoléon et l'Empire

La Restauration

La Restauration (2)

La Monarchie de Juillet

La Seconde République

Le Second Empire

L'industrialisation

L'instruction

Le colonialisme

L'Afrique

Le Canada

Les États-Unis

Essor littériare

La Troisième République

Mouvements littéraires

Le Romantisme

Origines

Définition

Les principes esthétiques

Le credo romantique

L'inspiration romantique

Les thèmes romantiques

Le héros romantique

Le romantisme aujourd'hui

Chateaubriand

Victor Hugo

Victor Hugo (2)

Théophile Gautier

Théophile Gautier (2)

Lamartine

Musset

Nerval

George Sand

La musique romantique

Chopin

Wagner

Le Réalisme

Origines

Définition

Qu'est-ce qui a changé?

Les thèmes réalistes

Le réalisme aujourd'hui

Stendhal

Balzac

Flaubert

Guy de Maupassant

Guy de Maupassant (2)

Zola

Le Parnasse

Le Symbolisme

Origines

Définition

Qu'est-ce qui a changé?

Les thèmes symbolistes

Suites du symbolisme

Baudelaire

Nelligan

Verlaine

Rimbaud

Le Fantastique

Gautier

Maupassant

Poe

Le XXe siècle


Théorie littéraire

Analyses

Blogue

Courriel

© 2000-2017 Josée Larochelle, Edwin Rossbach


Au cours des cinq dernières années, la « télé-réalité » (les reality shows) a pris des proportions inattendues. De Survivor à Big Brother en passant par les autres Joe Millionnaire – au Québec, de Loft Story à Star Académie –, la télévision n’en a plus que pour cette mise à nu de l’humain, qu’on montre dans toute sa splendeur, au « naturel ». Mais on n’a rien inventé avec ce nouvel engouement pour le « vrai ».

En effet, au XIXe siècle, le réalisme existe déjà. S’il n’est pas encore un réalisme télévisuel – la télévision n’existant pas –, ses principes sont quand même ceux que l’on reprend aujourd’hui, au grand écran (avec une école comme celle de Dogme 95) comme au petit.